Mot de passe:
Mot de passe oublié?

L'affaire Barclays démontre que le jeu féminin est bénéficiaire

  1. Page d'accueil
  2. Le plus intéressant dans le monde du sport
  3. Les raisons d’une Barclays «trop business»
29 mars 2019

«Dans cet autre article, nous allons comprendre pourquoi les gens pensent désormais que l’affaire Barclays est juste une histoire de business de nos jo...»


Les raisons d’une Barclays «trop business»
Le contrat brise l'idée que le sponsoring du sport féminin est l'option bon marché qui rend votre marque plus attrayante.

Gamechanger serait un peu trop utilisé, mais dans le cas du contrat de sponsoring à 8 chiffres de Barclays sur 3 ans de la FA Women's Super League, c'est littéralement ce que c'est.
Au Bacon's College, où on a fait l'annonce avec les tours scintillantes de Canary Wharf en arrière-plan, il y a eu un buzz sur le gazon artificiel. La légende d'Arsenal et d'Angleterre Kelly Smith posait devant la caméra et s'entraînait avec une équipe de filles en bavoirs tout flambants neufs.

Women’s Super League


Le collège est l'une des 6 000 écoles qui tireront avantage d'un accord avec Barclays qui inclut le parrainage du programme de partenariat des écoles de football pour filles de la FA.

Tous ces contrats et d'autres conventions laissent le goût amer à certains qui pensent que tout ça est devenu une histoire d’affaire. Contrairement à l’objectif de départ qui était de faire la promotion du football féminin.

Après quelques jours de grandes annonces de commerce dans le jeu féminin, celui-ci a pris le dessus. L'accord, compris comme valant plus de 10 millions de livres sterling, a franchi la ligne fixe selon laquelle le sponsoring du sport féminin est l'option bon marché qui rend la marque attrayante. Aujourd'hui, le football féminin est une affaire d'argent.


"Nous faisons toujours une comparaison le foot féminin à celui de masculin et il est assez difficile", a annoncé Kelly Simmons, la directrice de la participation de la FA. "Pourtant si on le compare à d'autres sports et ligues féminins, c'est un marché qui se distingue."

De plus, certains pensent à la Premier League comme à la Barclays Premier League ou, comme dit Simmons, à la Vauxhall Conference, qui n'est plus parrainée par Vauxhall ou nommée la Conférence.

Le marquage peut coller. De la part de la FA, Barclays a la crédibilité nécessaire pour aider à renforcer les barrières. "Ce n'est pas seulement une question d'argent, a dit M. Simmons, même si l'argent est énorme - nous sommes passés d'aucun prix à un demi-million. Mais il s'agit de leur investissement et de leur portée en termes d'amélioration de l'image du WSL.

"Nous devons attirer plus de supporters et augmenter nos revenus, car c'est ce qui protégera la Super League féminine en tant que ligue professionnelle. La puissance, la crédibilité et la portée de leur marque aideront vraiment à construire notre base de fans."

Beth Mead

Haute priorité


Derrière le glamour et les avantages évidents de cet accord, il y a cependant des risques. Le championnat sera probablement encore plus relevé avant le Championnat semi-professionnel, tant sur le plan financier que sur le plan du développement sur le terrain, d'où l'importance cruciale d'obtenir des commandites pour les ligues des catégories inférieures.

"C'est une grande priorité maintenant, trouvé des investissements dans le Championnat," a dit Simmons. "C'est vraiment important que les clubs soient capables de monter."
Pour le football féminin, la radiodiffusion ne se limite pas à l'argent ; les clubs et les joueuses souhaitent vraiment que les matchs soient diffusés en clair sur les chaînes de télévision afin d'améliorer l'image du football.

Après avoir donné des coups de pied avec les élèves, Mme Smith a dit qu'elle n'était pas mécontente des progrès réalisés maintenant qu'elle a pris sa retraite. "C'est à peu près toute ma carrière, et dans la dernière partie de ma carrière, on veut qu'un gros commanditaire se joigne à nous ", a dit M. Smith. "C'est arrivé maintenant. Cela ne s'est pas produit à mon époque, mais je ne suis ni amère ni jalouse à ce sujet.

"Le jeu est dans un endroit si bon et sain. Ils veulent développer le football féminin, ils veulent développer le football de base et intéresser les filles, et ce qui compte pour moi, c'est d'offrir ces possibilités aux filles".
En gros, d’aucun pense que Barclays est devenu du pure business dans son sens premier. Les clubs cherchent beaucoup plus à s’enrichir. De l’autre côté, d’autres rétorquent en affirmant qu’il est important d’avoir des investissements pour faire la promotion du football féminin. Ils pensent en fait que ça va de pair.



1xbet




Installez la meilleure appli pour parier de 1xBet et obtenez le bonus sur le premier dépôt jusqu’à 50000 XAF. Le plus grand choix des paris, beaucoup de promotions alléchantes et les belles cotes vous attendent!


Télécharger l'application




À lire aussi

02/21/2020

Pronostic Chelsea - Tottenham 22-23 février 2020

Dès le samedi 22 février à Stamford Bridge à Londres, l'équipe de Fran...

02/07/2020

Pour la première fois en 17 ans, ni le Barça, ni le Real Madrid, ni l'Atletico ne joueront la moitié de la finale de la coupe

Pour la première fois depuis la saison 2002/2003, aucune de ces équipe...

02/05/2020

Haaland a 8 buts en 4 matches pour le Borussia. Il n'a jamais joué 90 minutes

Erling Haaland, attaquant du Borussia Dortmund, a inscrit un but contr...

02/03/2020

Lukaku a marqué 8 buts lors de ses 8 derniers matches

Il a réalisé 4 doublés

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Retour à la liste



Dernières actualités

+65000
XAF
APP